Archives de catégorie : Nationale II

Avr
10
La Nationale 2 monte en N 1 !

Année faste pour le Cavalier Bleu ! L’équipe de Nationale 2 a gagné son ticket pour la Nationale 1. La victoire chanceuse en ronde 1 contre le Canal Saint Martin-Paris a donné « le la » du championnat et motivé toute l’équipe. L’accession à la division supérieure paraissait impossible car nos voisins de Tremblay avaient embauché moult grands maîtres et maîtres.

Mais dans la seconde moitié du championnat, les finances ou les choix de Tremblay se sont dégonflés : dans leurs quatre derniers matches, ils ont aligné des équipes beaucoup plus faibles et n’ont gagné aucun match ! Un nul contre 3 défaites. Pourtant, une victoire contre Drancy à la dernière ronde les aurait encore qualifiés !

Sur les 4 derniiers matches, Drancy, perdait de justesse contre Lille après avoir fait nulle la veille contre Arras la redoutable. Avec ce mauvais week-end dans « l’enfer du Nord », Le Cavalier Bleu avait encore son sort entre ses mains : il fallait absolument gagner les deux derniers matches. Pour ce faire, le GMI Todorov, du Top 12 et Camille Peyre, joueuse de N3, furent appelés en renfort contre Neuville. Mission accomplie, le score de 6-0 rassurait l’équipe et soignait le départage.

Le lendemain, c’était le clash tant redouté contre Tremblay. Ils pouvaient théoriquement aligner un joueur à 2600… et une brochette de joueurs à 2100 dont la talentueuse Maha Eid. Bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre, mon voisin ?

Drancy avait pourtant placé une « combinazzione » imprévue dans la composition d’équipe : notre GMI Jean-Luc Chabanon au 1 jouait avec les blancs contre Antony Bellaïche qui était prévu à cet échiquier à 80% . Et surprise, surprise, Marina Mouregous, la féminine du Top 12, jouait au 3e échiquier avec les blancs. Tremblay avait rappelé au 2 l’ancien champion de France (1972 et 1983), le légendaire Aldo Haïk qui fut neutralisé par une nulle rapide grâce à Slava Pozdjnakov.

Mais sur les derniers échiquiers, Tremblay récidivait avec une équipe « B », ce qui a faussé le championnat… et a favorisé Drancy. Le score final de 6-0 est un peu sévère car sur l’échiquier, un 4-2 eut été plus juste.

Ainsi la deuxième équipe de Drancy suit les traces de ses aînés l’an passé et monte d’une division. Il y a toutefois un paradoxe réglementaire : si l’équipe du Top 12 termine dans les 3 dernières équipes et redescend donc en Nationale 1, les valeureux amateurs de la N2 montés en N1 resteront en N2 : le règlement de la fédération n’autorise pas deux équipes d’un même club en Nationale 1.

Réponse le 7 juin après la dernière ronde du Top 12 organisé… à Drancy !

Drancy_Tremblay_R11
Nationale 2 : le debrief
Drancy termine seul premier avec 7 victoires, 1 match nul et 2 défaites (1-3 contre Issy… qui descend en N2 et contre Lille, 3e, à égalité de points de matches avec Clichy, 2e.)

Sur les 10 matches joués, Drancy a la meilleure attaque avec 42 victoires individuelles (soit plus de 4 victoires par match), mais aussi la meilleure défense : 18 défaites seulement.

Les scores des joueurs (+ victoire = nulle – défaite)
Todorov : +1 =0 -0
Chabanon : +1 =1 -0
McClain : +1 =1 -0
Roumegous, Marina : +1 =0 -0
Pozdnjakov, V : +3 = 5 -0
Lepot : +3 =6 -0
Mazet : +3 =0 -1
Guillon : +2 =3 -2
Roumegous, Étienne : +6 =2 -1
Rode : +5 =1 -3
Delabre + 3 = 1 -0
Schmit : +3 =1 -4
Benayoun : +2 =0 -4
Bouton : +1 =0 -0
Barakoff, Annie : +2 =0 -3
Peyre, Camille : +3 =0 -0

2015_2016_N2_classement_final

Mar
15
Nationale 2 : possible montée

Le suspense ira jusqu’au bout pour la deuxième équipe qui évolue en Nationale 2. Après avoir raté son week-end ans « l’enfer du Nord » contre Arras (match nul 3-3) et Lille (défaite 4-3, résultats détaillés ici), il ne reste que deux rondes.

Il faudra aller battre la compacte équipe de Neuville-en-Ferrain emmenée par le frère du grand-maître Jean-Marc Degraeve avec qui nous sommes ex æquo puis battre les premiers du groupe, Tremblay-en-France. Tremblay a peu tremblé depuis le début de la saison, mais s’est essoufflé ces derniers matches en n’envoyant plus du tout de gros titrés.

Notre équipe a eu des problèmes de disponibilité de joueurs. Moralité : il faudra gagner Neuville samedi 2 avril chez eux puis Tremblay chez eux le lendemain. Sacré défi!

Si d’aventure Le Cavalier Bleu montait et que l’équipe du Top 12 ne descende pas, nous aurions pour la prochaine saison une équipe en Top 12 et une autre en Nationale 1.
Si l’équipe en Top 12 venait à descendre, tous les efforts de la N2 auraient été vains car le règlement interdit deux équipes en Nationale 1.

De son côté, la Nationale 3, à l’issue de la 5e ronde (sur 9) était bonne dernière. Mais en gagnant ses deux matches (5-1 contre Louviers et 4-1 contre Enghien), elle est 4-5e et ne peut mathématiquement plus descendre (même si elle perdait ses deux derniers matches), du fait que les candidats à la descente vont partiellement jouer entre eux dans les deux dernières rondes. Ouf !

En Top 12, N1, N2, N3, les 3 derniers du classement général passent en division inférieure la saison suivante.

Nationale_2

Déc
10
Nationale II : Drancy fait la tête et la fête

L’équipe de Nationale II vire seule en tête après trois matches et trois victoires. Il reste 7 matches et le chemin est encore long avant une place sur le podium car les fortes équipes de ce groupe « enfer du Nord », nous attendent.

Il reste aussi le derby de la dernière ronde avec les prétendants à la montée : Tremblay-en-France a pour l’instant une armada de titrés et a lâché un match nul sans eux. Seront-ils tous là en fin de saison, là est toute la question.

La victoire de justesse contre le Canal-St-Martin en première ronde a soudé le moral de l’équipe… et semble avoir détruit celui des « Canalistes » pourtant plus forts sur le papier. Camille Peyre a remplacé Annie Barakoff lors des deux derniers matches gagnés 5-1 contre Fourmies et Écouen.

Elle signe son retour après une bonne année d’absence où ses activités l’ont amenée à l’étranger.2015_12_Peyre_web
La Nationale III semble avoir trop ripaillé dans son match en déplacement contre Le Fresne-Conches, une équipe de l’Eure. Malgré un forfait au 8 pour cause de maladie, nos adversaires ont marqué trois victoires et le match se solde par un nul 3-3 « à la Coluche » :

Stan au 2 était gagnant, il perd. Jean-Pierre au 5 pouvait prendre une pièce nette, mais il cafouille et fait nulle. Et Annie gâche une position supérieure et perd. Au moins nous n’avons pas perdu et l’adage « Qui conduit ne peut faire de mal à autrui » a été respecté ! Les conducteurs Annie et Stan ont en effet tous deux perdu.

Les critériums As et Roi ont fait le plein : les As ont disposé sans discuter des As d’Issy avec un solide 2-0 tandis que les Rois gagnaient 4-0 contre les Rois de Tour Blanche, un score aussi sévère que surprenant. David Ohanov (1913 en début de saison) a marqué un point important au 2e échiquier dans son style dynamique et entreprenant contre Ryan, 2064 Elo en début de saison.

Les Cavalier C ont perdu 3-0 contre Livry-Gargan, seul Yvon de Muylder a tiré sa nulle. Ce fut la seule défaite du jour au club, toutes nos équipes recevaient.

Les jeunes ont en effet arraché un match nul. Hasnaa NABET s’est une fois de plus distinguée en gagnant sa partie ainsi que le jeune Tylan TIEO qui a gagné ses deux parties à 1 point. Résultat 4-4 contre une jeune équipe de Livry-Gargan qui a raté le coche.

Sauts d’obstace en 140 caractères avec le Cavalier Bleu sur twitter

Oct
5
Victoire en N II, défaite en N III

Le championnat de France par équipes de 8 a débuté le 4 octobre en Nationale II et III pour des dizaines d’équipes dont Le Cavalier Bleu.

La Nationale II a gagné contre le Canal Saint Martin-Paris qui n’avait, comme nous, pas aligné sa plus forte équipe.
Le « revenant » Tony Delabre (7 Blancs) a créé la surprise en gagnant une partie en 16 coups. Ce point précieux et spectaculaire a été salué par tous dans la salle.

Delabre (2033) – Lemerle, A (2046)
1.e4 d6 2.Nc3 c5 3.g3 Nc6 4.Fg2 g6 5.d3 Fg7 6.Fe3 Cd4 7.Dd2 Da5 8.f4
Tb8 9.Cf3 b5 10.O-O b4 11.Cd1 Da4 12.Fxd4 cxd4 13.e5 dxe5 14.fxe5 Fb7 15.Df4 Fxf3 16.e6 1-0

N2_Nord_Drancy_CSM

Annie Barakoff (8N) a fini par gagner une partie très mouvementée. Dans la suite du match, et dans une position totalement gagnante, Cyril Guillon (4N), a proposé la nulle qui fut acceptée. Avec 4 victoires au compteur et cette nulle acceptée, le match était donc gagné car nous avions deux défaites et une dernière partie en cours mal engagée. Score final 4-3. Bravo à l’équipe car au complet, le CSM va sûrement faire mal cette saison…

Nationale II, résultats échiquier par échiquier

La Nationale III se déplaçait également, mais à Dieppe. Dès le PV du match présenté quinze minutes avant le début des hostilités dans le superbe salon de l’hôtel Mercure face à la mer, le match était pratiquement perdu : la différence Elo échiquier par échiquier était trop grande.

Avec l’entraîneur grand maître allemand Haub et la maître FIDE féminine russe Belenkaya sur les deux premiers, Dieppe avait plutôt un profil de Nationale II. Toutefois, pendant longtemps, la physionomie de la rencontre ne fut pas si évidente.
Mais l’expérience et la confiance firent la différence sur au moins 3 échiquiers à l’image de la dernière partie : Jean-Pierre Vasseur rate une attaque de mat et finit par perdre. Le score final sans appel 5-1 (victoire de David Ohanov) reflète le dynamisme de Dieppe, appelé à remonter en Nationale II.

Résultats par échiquier

Jan
11
Résultats compétitions par équipe

Nationale II : encore une courte défaite
Le match était à notre portée contre Franconville. Une fois de plus, nous perdons d’un point 3 à 2. Le score de 2-1 sur les cinq premiers échiquiers en notre faveur, ne suffira pas : tout s’est joué sur les deux derniers échiquiers où nous perdons malgré des positions favorables. « On fera mieux la prochaine fois » comme ont dit…
Classement

Nationale III : encore un nul miracle
Encore un match nul, encore un miracle, mais cette fois, nous étions bien huit au rendez-vous. Accueillis par Lutèce-Échecs, en plein cœur de Paris, le match allait tourner en notre faveur, mais une position avec attaque de mat s’est complètement retournée.

Au 7, une qualité gagnée dès l’ouverture s’est convertie par une nulle… Pourtant, devant les points étaient tombés avec la victoire de Stan Grigoriou et de Daniel Buchy.
Ce seront les seules victoires pour Drancy. Au 1, la nulle dans une finale de dames dynamique est conclue et un sauvetage incroyable de Gérard Desportes avec une pièce de moins (T + 2F contre T + F +pions sur la même aile) nous assure un match nul 2-2.

Ce ne sera pas la seule surprise du jour puisque le leader Cergy-Pontoise s’incline contre Sceaux, ce qui nous permet de les rattraper à la première place en attendant le match en retard du Club 608 qui devrait, s’il gagne, prendre la tête.
Classement

Critérium As : défaite 0-2 contre le JÉEN
Comment prononcer JÉEN (Jeu d’Échecs à l’École Normale) ? La réponse est venue sur l’échiquier : géant. Drancy a été balayé 2-0. Slava Podznjakov au premier échiquier inverse deux coups dans l’ouverture et ne peut rien : il subit une attaque de mat. Christophe Bouton ne passe pas le cap de l’ouverture non plus et meurt à petit feu en finale.
Détenteur de la Coupe Critérium As depuis deux saisons, Le Cavalier Bleu de Drancy ne la remportera pas cette année.
Classement

Nationale 5 Jeunes : victoire 8-0 sans gloire
Déception chez les jeunes malgré une victoire… 8-0. Noisy-le-Grand non seulement ne s’est pas présenté mais en plus n’a pas prévenu. Restent deux matches.
Classement

Jan
1
Bonne année à tous… et programme chargé

Cavalier_BleuLe Cavalier Bleu présente à tous ses joueurs, aux joueurs d’échecs… et à tous les autres ses meilleurs vœux pour l’année 2015.

Le club démarre l’année en fanfare avec une compétition par équipe chaque fin de semaine en janvier !
Bonne chance et bonnes parties à tous !

04/1 au club : Drancy–Paris JEEN (Critérium As) et Drancy–Noisy-le-Grand (Nationale 5 Jeunes)
11/1 Drancy-Franconville (Nationale 2) et Paris-Lutèce–Drancy (Nationale 3)
18/1 au club : 3e tour de Coupe de France, Drancy–Paris SCPO
25/1 à Sèvres : Petit Roque-Drancy (Critérium Roi) et Livry–Gargan-Drancy (Critérium Cavalier)
25/1 au club : stage du maître FIDE Fabrice Moracchini (gratuit pour les membres, ouvert aux extérieurs ; 30 € pour les 5 heures).
31/1 Hénin Beaumont-Drancy (Nationale 2)
01/2 Drancy-Tour Blanche (Nationale 2) et Cergy Pontoise-Drancy (Nationale 3)

Déc
21
Nationale II : zeitnot à Dieppe et forfait à domicile

Dieppe – Drancy 1- 6   (3e ronde sur 11)
Le week-end du 13-14 décembre s’avérait crucial pour la Nationale II. Après avoir perdu son premier match contre Fourmies, une équipe à sa portée, Dieppe nous recevait dans le superbe hôtel Mercure face à la mer… comme l’an passé.

Nous avions battu Dieppe 4-2 difficilement… et leurs jeunes avaient fait une saison du tonnerre, ce qui fut loin d’être notre cas.
Cette fois, une forte équipe a été envoyée et le résultat, 6 à 1 pour Drancy est logique mais surestimé. Simon Lepot, qui venait de la N3, a forcé une position égale et a perdu

Étienne Roumegous (mari de Marina, ‘échiquier féminin de la N1) a été le premier à terminer en moins de deux heures. Ce point précieux pour le moral a été suivi d’autres. Mais tout s’est joué comme souvent dans la 4e heure de jeu où les points sont tombés.
Le score est un peu sévère surtout au 1 où le jeune Leharanger perd au temps contre Dylan McClain une position complètement gagnante avec deux pions de plus ; il avait pourtant l’incrément de temps de 30 s par coup.

Notre zeitnot collectif avait démarré dès 9 h du matin au rendez-vous Gare de Lyon avec notre camionnette : l’un de nos coéquipiers est arrivé avec 90 min de retard…

Après un délicieux stop-sandwiches sur l’autoroute au lieu d’une bonne spécialité dieppoise dans un restaurant du centre, les huit Drancéens avaient faim… d’échecs. Que nos amis dieppois nous pardonnent encore pour ce léger retard.

Tous les résultats du groupe ‘Nord’ sur la page fédérale

Drancy – Tremblay-en-France 0-6  4e ronde
Pas de quartier. Tremblay nous a écrasé ; il était de toute façon impossible de lutter contre leurs 5 joueurs titrés et une possible féminine à 2100 (qui ne s’est pas déplacée).

bilel_bd

Tremblay met le paquet pour monter en Nationale 1. L’objectif sera atteint sans peine. Le plus stressant du match fut un forfait chez nous au 7échiquier et une partie incertaine au 1er échiquier.
Étienne Roumegous (ci-contre, à g.) a tenu tête au jeune Bellahcene (2426 Elo), cherchant même des chances dans une finale de dames.
Le résultat est assez logique car les deux joueurs ont opté pour le dynamisme.

db
Président Buchy (ci-contre à g.) n’a rien pu faire contre l’entraîneur émérite Mafoud Boudiba. Ceux qui ont résisté ont été peu à peu broyés par la technique des plus forts. Seule Annie Barakoff marque son second point du week-end ! Notre forfait nous coûte -1 pt administratif, ce qui explique le score de 0-6 au lieu du 1-6 sur l’échiquier.

Nov
18
Scores historiques : Drancy, le club des 5

Après les scores de la N1, N2, N3, les membres du Cavalier Bleu de Drancy, appartiennent au Club des Cinq (The Famous Five). Le 16/11, la Nationale 1, 2 et 3 recevaient. Dans chaque équipe, 5 coéquipiers sur 8 ont gagné une partie !  Ces scores simultanés sont historiques.

Conséquence ? Après 3 rondes, la Nationale 1 prend la tête de son groupe, et plus historique encore, la Nationale 3 !

La N2 avait besoin d’une victoire pour recoller au milieu de tableau qui est sa place théorique… ce qu’elle fit avec métier en marquant 5 victoires, 2 défaites, une nulle.

Cliquer sur la rencontre pour avoir le résultat détaillé échiquier par échiquier.

N1 : D- Gd Quevilly 5-1
Le match a été contrôlé de bout en bout avec des points construits. Le point accordé est heureux : Hayk Mirimanian est tombé au temps en jouant au 32e coup dans une position où il a sciemment négligé un sacrifice de tour qui menait à une nulle forcée. Quelle tristesse pour ce jeune en pleine ascension ! Au moins, il a été consolé par son capitaine Todor TODOROV (photo).

TodorovN2 : D- Issy 3 : 5-2
Le redoutable vétéran isséen Jacques Démarre l’a emporté dans une passe tactique au 1 contre Dylan McClain alors que le 2-3 nous procuraient un avantage durable. Nous subissions au 4.
Résultat logique : 2-2 sur les 4 premiers.
La différence s’est faite au métier avec nos « digues » : 3 victoires au 5-6-7, nulle solide d’Annie Barakoff au 8. Le premier à marquer a été notre nouvelle recrue, Étienne Roumegous (photo).
Roumegous_etienne1
N3 : D-Rybeja Paris : 5-1
Vincent Bouchaud avait été envoyé de N2 en N3 au 1. Il n’a pu résister à la pression du compatriote de Licayan au 2 qu’il fallait bloquer. C’était le job, avec les noirs, de Jean-Christophe Martine (photo).
Simon Lepot le canonnier, a marqué son point de belle manière au 3. Vincent Titli a neutralisé son adversaire au 4. 1-1 sur les 4 premiers. Derrière, à l’instar de la N2, le métier et aussi l’énergie ont parlé : 4 victoires !
Martine_JC
Prochaines rencontres :  13/12 à Dieppe (N2) ; 14/12 : N2 + N3 à Drancy et N1 à La Membrolle sur Choisille. Pour encore un club des 5 ?

  ( ) -   ( )
  ( )

Download games
ChessTempo PGN Viewer

Oct
22
Nationale I, II et III : c’est parti !

Nationale 1 : deux victoires
189 coups ! C’est ce qu’a joué en deux parties notre GMI Jean-Luc Chabanon dans les deux premières rondes des Interclubs de Nationale 1 les 11 et 12 octobre à Grand Quevilly (banlieue de Rouen).

n1r1

A l’image de l’équipe, il est allé au bout de ses forces.
Drancy 1 affrontait deux équipes à sa portée. Cherbourg Octeville (6-0) et Agneauxx-St-Lô (5-2). Les larges scores ne reflètent pas la tension des matches et les points qui auraient pu être marqués par nos adversaires.

Notre nouvelle recrue, Marina Roumegous a gagné ses deux parties.

n1r2

Les résultats du groupe

Nationale 2 : Défaite 3-2 à Fourmies
La première ronde est souvent celle où l’équipe prend ses marques et donne le ‘la’ à ses concurrentes. Tout s’est mal enchaîné dans ce match pourtant emmené par Dylan McClain dont la chronique au New York Times venait juste d’être supprimée.

Trop de positions avantageuses ont été gâchées et  le score serré montre une défaillance collective qui s’est jouée à peu malgré notre supériorité au Elo sur nombre d’échiquiers.
L’accueil fut chaleureux et nos adversaires ont pris toutes leurs chances. Bravo à eux !
Quatre nouveaux jouaient dans l’équipe : Gérard Hagège revient à Drancy après plus de 15 ans de non compétition et a fait nulle ! Bienvenue à Vincent Bouchaud, Cyril Guillon et Étienne Roumegous.

Résultats du groupe de Nationale II

Nationale 3 : Victoire 6-1 contre Tour Blanche 3
Sans savoir quel ‘tour’ Tour Blanche et son large effectif nous réservait, nous avons mis une grosse équipe. Le score ne représente toutefois par l’incertitude au bout de 3 h de jeu sur les échiquiers. Las ! En 15 min, quatre points sont tombés, ce qui assurait pratiquement la victoire du match. Un bon départ pour une équipe renforcée cette année.

Résultats des matches de Nationale 3

Avr
9
Bilan de la Nationale I, II, III, V

Le Cavalier Bleu recevait 3 équipes de son groupe lors des deux dernières rondes du championnat de France par équipes de Nationale I (équivalent de la 2e division). Lors de la 11e et ultime ronde, Drancy a battu de justesse Lille et lui ravit la deuxième place. Le vainqueur du groupe est Vandœuvre… qui a gagné tous ses matches et revient dans le Top 12 pour la saison prochaine.

1396743667616(Photo : Drancy à dr. avec Petkov, Chabanon, Bijaoui).

Une fois de plus dans sa longue histoire, Drancy a montré que les échecs pouvaient être à la fête au plus haut niveau. Quatre équipes s’affrontaient dans de bonnes conditions de jeu. Le club a bénéficié de la superbe salle Méret prêté par la mairie que nous remercions.

Ainsi, Cappelle-la-Grande, Drancy, Lille et Vandœuvre ont joué samedi à partir de 16h et le dimanche 6 avril à 10h. De plus, le samedi, la Nationale II a joué un match capital contre Paris-Tour Blanche, mais n’a fait que match nul 3-3. Et le dimanche, l’équipe de Nationale III la remplaçait et gagnait 8-0 ! Trois joueurs de l’Échiquier Aubois étaient absents, mais les cinq qui se sont déplacés ont tous perdus !

Bilan Nationale I : L’équipe est très solide renforcée cette année par les grands maîtres Petkov et Chabanon. Un match nul en début de saison lui donnait un fort handicap par rapport à l’armada de maîtres de Vandœuvre. Dans le match au sommet, Drancy a perdu, mais une victoire n’aurait rien changé.


Nationale II et III : descentes
Il a fallu un lot de malchance et de matches perdus de justesse pour que les deux équipes de Nationale terminent dernier relégable. La Nationale II était renforcée cette année. Il fallut jongler avec les 3 mutés maximum et le calendrier des uns et des autres.

20140406_172038(Photo : Solenn Afraoui-Vincent Schmit dans le dernier match de N II Villejuif-Drancy gagné 4-3 par Villejuif qui monte en N I.
Plusieurs matches nous ont échappé et tout s’est parfois joué sur une partie… jamais en notre faveur contrairement à une année magique où Drancy avait terminé 2e ex aequo du groupe Est ! En principe, la Nationale II descendra en N III sauf repêchage possible.

Nationale III
L’équipe a souvent joué à la limite en effectif et a aussi dû assumer 7 déplacements en 9 rencontres. Ceci a constitué un désavantage pour jouer frais et dispo.

Pourtant l’équipe est soudée et fut renforcée régulièrement par Jean-Christophe, Noomene, Gérard, Vincent (de la Nationale II) et une fois par Hayk.
Un dernier sursaut 8-0 à domicile lors de la 9e ronde n’a pas suffi car Stiring Wendel et Maizières les Metz gagnaient leur match !
Drancy termine ex aequo avec Saint-Georges qui nous a battu et sauve sa peau. Un repêchage serait aussi miraculeux que le manque de chance des dernières rondes.

Nationale V : dernière place
L’équipe régionale a fait jouer beaucoup de jeunes débutants, ravis de goûter à la compétition. Mais en Île-de-France comme ailleurs, la pratique et l’étude du jeu donnent des résultats. Beaucoup d’équipes de ce groupe étaient des clubs formateurs de jeunes, ce qui fut enrichissant pour tous malgré une dernière place.