Archives de catégorie : Activités club

Août
10
Tournois d’été pour Vincent Schmit

Après une bonne 27e place au Championnat de Paris, Vincent Schmit, dit Ditno sur FaceBook  n’a pas pris d’avoinée à Avoine. Il termine 32e avec une perf à 2258 !

L’accro aux tournois à toutes cadences depuis son plus âge a enchaîné à ‘Créon y croit’ pour une perf égale à son Elo.  Jamais 3 sans 4?  Le 4e tournoi est le championnat de France à Agen qui débute le 19 août 2017; suivre ses performances sur le site dédié de la fédération.

Mai
30
Championnat scolaire: joie communicative

Le championnat scolaire annuel d’échecs de l’école Salengro, organisé par Hamid Lounes (responsable de l’atelier échecs) et par le président du Cavalier Bleu Manuel Casas a porté ses fruits.

Concentration, fair-play puis bonne humeur et fierté d’être médaillés pour les lauréats, c’est ce qui ressort de ces moments que les enfants n’oublieront pas…
Leur joie communicative faisait plaisir à voir, voilà notre récompense!

Jan
13
Jean Durpoix, fondateur du Cavalier Bleu, est parti.

Le fondateur du Cavalier Bleu Jean Durpoix s’en est allé tranquillement dans la nuit du 10 au 11 janvier 2017. Une mauvaise grippe et une insuffisance respiratoire chronique qui l’affaiblissait ces derniers mois auront eu raison de ses forces malgré toute l’assistance de l’hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis).
Né le 2 juillet 1928, Jean avait fêté ses 88 ans l’été dernier.

Jean avait fondé en 1972 ‘Le Cavalier Bleu’ du nom de la MJC où le club se réunissait à l’époque.
A la fin des années 1970 et au début des années 1980, alors que Jean prenait les enfants au club ensemble et leur inculquait les rudiments du jeu, Drancy devenait également avec Aubervilliers, un rendez-vous important pour jouer des tournois rapides, souvent avec handicap de temps.

Il n’y avait pas de Elo pour les amateurs et l’on parlait alors de joueurs de première, deuxième etc. catégorie.

C’était la grande époque des appariements sans ordinateur et d’une organisation où les prix par catégorie étaient rois. Jean avait été fasciné par l’ambiance du club parisien Caïssa, mais se déplacer à Paris pour jouer prenait trop de temps, alors il s’était lancé.

Ses talents d’organisateur que ce soit dans des simultanées publiques à Drancy ou dans des tournois pour le Téléthon n’étouffaient en rien le joueur.

Ainsi, il n’a pas raté la simultanée donnée par le candidat au titre mondial Viktor Kortchnoï en 1974 à Paris (sur la photo, Jean est face à la chaise) ; il fallait l’entendre conter sa partie et ses impressions sur cet affrontement. Voir des joueurs soviétiques en chair et en os était si rare en France et Kortchnoï était déjà une masse qui impressionnait.

Avec le temps, Jean Durpoix a pu construire une base – enseigner aux jeunes – tout en essayant de monter avec les moyens du bord une équipe. Après de longs efforts, l’apothéose est arrivée pour Drancy : le club s’est hissé dans la plus haute division en 1992 avec comme piliers le champion de France Nicolas Giffard et la doublette ukrainienne Komarov et Legky, tous trois restés plus de vingt ans fidèles au club.

Jean ne disait jamais « l’équipe une ». Il disait « mes joueurs » comme il aurait dit « mes enfants » (photo avec Rémi Said né en 1994 et toujours au club). Bien sûr il fallait payer les maîtres et c’était la débrouille car comme la plupart des clubs, les subsides publiques étaient bien rares. Jean avait le bagout et le chic pour attirer de jeunes joueurs en devenir : ce fut le cas pour Éric Prié, le tout jeune Laurent Fressinet et d’autres.

Car sa carrière de représentants en vins lui avait permis de comprendre la psychologie de son interlocuteur avant même qu’il ait ouvert la bouche. Et dans les parties rapides de 10 min qu’il affectionnait tant, il donnait toujours du « mon cher ami » pour mieux endormir l’adversaire.

Venir au club le mercredi et le samedi était vital pour lui. Il sortait, prenait sa voiture et rentrait quand il fallait préparer la soupe. Et quand il ne venait pas, c’est qu’il était malade.

Chaque soir d’interclubs, alors même qu’il n’était plus aux commandes depuis 2011, Jean était avide de connaître les résultats des interclubs échiquier par échiquier même quand il ne connaissait pas certains joueurs. Il collectionnait d’ailleurs les résultats de tout le parcours de Drancy aussi bien dans Europe Échecs des années 1990 quand les résultats détaillés y étaient donnés par poule et par groupe que dans d’obscurs bulletins de la ligue d’Île-de-France pour les critériums.

L’organisation du Top 12 au château de Ladoucette en juin 2016 fut au final une consécration de son travail et une suite logique dans la vie du Cavalier Bleu. La mairie avait depuis longtemps stabilisé ce drôle de cheval en lui attribuant un local à lui seul – chose rare en région parisienne – et Jean était aux anges : il suivait et encourageait le Cavalier Bleu tout en prédisant souvent avec justesse les résultats (ici trois présidents sur les quatre qu’a compté le Cavalier Bleu : Daniel Buchy, Jean Durpoix et l’actuel Manuel Casas au club, en septembre 2015).

Tous les membres du club s’associent à la peine de sa famille et en premier lieu à sa femme Christiane et à ses deux enfants, Chantal et Philippe.

Les obsèques de notre regretté président fondateur auront lieu le mercredi 18 janvier à 10 h en l’église Sainte-Louise-de-Marillac de Drancy, face à la mairie. Une cérémonie sera célébrée en sa mémoire et ses nombreux amis lui rendront hommage. Paix à son âme.

Sep
8
AG du club le 10 septembre

L’assemblée générale ordinaire aura lieu samedi 10 septembre 2016 à 14 h 30 au club. Adresse : 26, rue Baudin. Membres actuels, anciens et futurs sont les bienvenus.

Nous ferons le point sur la saison, l’organisation du Top 12 et nos projets. Venez nombreux ! Blitz et collation à suivre !

La cotisation n’a pas changé depuis 4 ans et le formulaire d’inscription est à télécharger.

Mai
29
Top 12: match nul contre Montpellier

Drancy a eu très chaud dans cette première ronde du Top 12. Menés 2-0 (défaite de Karr et Komarov), nous étions pratiquement assurés de 2 victoires à l’échiquier 7 (Bijaoui) et 8 (Marina Roumegous).

Tout se décida vers la 5e heure de jeu avec seulement 2 parties en cours. Dans une finale de T, Todorov semblait gagner, mais il n’y parvint pas. De son côté, Chabanon avait une position très inférieure… qu’il réussit à sauver! Le Cavalier Bleu de Drancy a su sauter l’obstacle de la 1re ronde, un piège pour tous en faisant match nul 2-2 contre Montpellier.

Le champion de France Bischwiller, favori, en a fait de même, ce qui est une surprise.

Interview du président Manuel CASAS et du vice-président Christophe BOUTON sur le site fédéral et lien youtube.

Mai
28
Top 12… et top départ !

Le grand jour: 15h, inauguration du Top 12 et lancement de la première ronde ce samedi 28 mai au château de Ladoucette. 48 parties/jour, 30 nationalités représentées, plus de 190 joueurs avec les remplaçants pour ces 12 équipes.

Cavalier Bleu Drancy a les blancs au 1,3,5,7 contre Montpellier. Le direct sera commenté sur le portail avec des interventions de joueurs titrés.
Nouveautés: un Prix Carrefour de la plus belle partie sera décernée au vainqueur comme au perdant. Deux autres parties seront récompensées.
Des selfies-questionnaires de champion.
Des quizz.

Fév
11
Le Top 12 à Drancy !

Le député-maire Jean-Christophe LAGARDE l’a annoncé à ses administrés lors de la présentation de ses vœux en janvier. La ville de Drancy accueillera le Top 12, championnat de France par équipes au Château de Ladoucette, en plein centre de Drancy.

Le Top 12 aura lieu du 28 mai au 7 juin 2016. Le 16 septembre 2015, le président de la fédération Diego Salazar et le futur directeur général Stéphane Reyreau étaient venus inspecter les lieux suite à la candidature soutenue et déposée par le député-maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde.

Le château a une longue histoire et a ouvert ses portes au public le 8 mars 2014. Le personnel du service culturel de la mairie est hébergé dans une partie du rez-de-chaussée, ce qui permet une meilleure proximité avec les expositions régulièrement programmées sur les trois niveaux.
Avion_Ldc
Au total, pas moins de six cents mètres carrés sont disponibles dont quatre cents où pourraient se dérouler le championnat de France rassemblant une centaine de joueurs parmi les douze équipes.
Chaque équipe comporte huit membres dont obligatoirement une joueuse de nationalité française entre autres conditions. Plus de cinquante nationalités sont représentées dans cette grande fête des échecs retransmise dans le monde entier en Web-TV (+ les coups) sur un site FFE dédié comme l’an passé à Grau du Roi.

Etage1_salle4_LdcPourquoi Drancy se porte candidat ?
Le Cavalier Bleu a évolué au plus haut niveau (Top 16 et autres) dans les années 1990. Mais avec le renforcement des équipes, l’arrivée du NAO et la flambée des prix, le Cavalier Bleu n’a pas changé et a poursuivi son bonhomme de chemin dans la division inférieure, la Nationale 1.

La saison passée a couronné un travail stable d’équipe grâce à deux renforcements : l’arrivée du GMI Jean-Luc Chabanon et de la MI féminine Marina Roumegous. L’équipe est arrivée première de son groupe et est revenue après CINQ ANNÉES D’ABSENCE, au plus niveau.
C’est pour fêter ce retour que la ville de Drancy s’est portée candidate, elle qui a toujours soutenu et encouragé les échecs grâce à l’inlassable travail du fondateur (en 1972) du Cavalier Bleu, Jean Durpoix et de ses trois successeurs.

Dix ans !

Le Top 12 n’avait pas été organisé en Île-de-France depuis Asnières en 2006. Ce championnat fait en effet rayonner chaque ville l’accueillant, il est l’un des trois plus forts d’Europe après la Russie et l’Allemagne.

Informations officielles sur le site dédié

12 équipes s’affrontent: le calendrier des matches déjà connu

Jan
1
Bonne année 2016 !

Bonne année à tous nos membres et à leurs partenaires/adversaires. L’équipe première aura fort à faire en Top 12 cette saison.

Toutes nos autres équipes vont se battre aussi cette saison car la concurrence devient de plus en plus rude.

La Nationale II entame le nouvel an en tête de son groupe avec 3 victoires sur 3 matches, mais avec de grosses équipes à venir.

Bravo encore à nos jeunes qui suivent de plus en plus nombreux les cours du mercredi.

2016_voeux

Nov
9
Victoire de Slava POZDNJAKOV à Paris XXe

‘Tour Blanche’ est le plus vieux club d’Île-de-France. Il fêtait ses 70 ans le samedi 7/11 dans la très belle salle de la mairie du XXe arrondissement de Paris. Pour l’occasion, le GMI anglo-français et ex-secondant de Joël Lautier Matthew Sadler participait de nouveau.

Un parterre de spécialistes de la cadence rapide (9 rondes de 12min + 3s) tels Gouliev, Abergel, Abravanel, Sotelo, étaient présents. Slava a impeccablement géré son tournoi « avec un peu de chance » a-t-il commenté mi-amusé mi-surpris dans son style modeste et inimitable.

Mais selon les vieux adages « les forts joueurs ont toujours de la chance » ou « on n’analyse pas les blitz », la victoire reste la victoire.

Slava s’est accroché pour avoir la nulle à la dernière ronde contre le jeune Borya IDER et termine finalement premier au départage avec Ider et le GMI Jean-Pierre Leroux qui bat Sadler en dernière ronde.

Slava est arrivé à Drancy de Russie avec ses parents à l’âge de huit ans. Depuis, il n’a jamais quitté le club du Cavalier Bleu de Drancy et n’a cessé d’écumer les tournois avec son père Evguenyi, qui a quitté le club il y a seulement deux saisons.

Tout content de la victoire du fiston, Evguenyi est venu chercher Slava à la gare pour le féliciter à la fin de cette journée riche en émotions.

2010_CHIP_Slava1