Archives de catégorie : Nationale III

Oct
8
Drancy-Reims en N3: revanche

Revanche du Cavalier Bleu Drancy en Nationale III contre Reims Echec et Mat 5 à 2. Avec 3 nouvelles recrues et 3,5/4 sur les 4 derniers échiquiers contrairement au 0-4 de l’an passé. Accueil rémois sympa le 8/10/2017 (comme toujours).

Drancy 5 – 2 Reims Echec et Mat (nous étions B impair)
MARTINE Jean-Christophe 2037 1 – 0 MAGNIER Christophe 1777
BOUTON Christophe 2002 1 – 0 TASSETTI Florent 1873
SAID Remi 1858 0 – 1 JOUNIAUX Quentin 1865
VASSEUR Jean-Pierre 1845 1 – 0 MAGNIER Jean-Claude 1766
MARTINE Valentin 1713 0 – 1 VALLET Aurelien 1731
SABATHIE Emmanuel 1574 1 – 0 NAWARA Abd El Rahim 1713
FEGER Rodolphe 1636 1 – 0 PETIT Christian-Marie 1638
AIT SAID Lyes 1430 X – X FORNES Paul 1541

Avr
7
Nationale 1 et Nationale 3 sauvées !

Le 1er et 2 avril, le Cavalier Bleu de Drancy recevait chaque jour quatre équipes: trois en Nationale 1 et une en Nationale 3. Nos deux équipes étaient menacées de descente en division inférieure, mais toutes deux s’en sont sorties in extremis et resteront dans leur division respective. Ce suspense a été salué par les équipes adverses car pour Drancy 1, tout s’est joué à un point de départage!

Les deux équipes de Nationale du Cavalier Bleu ont été sauvées le 1er et 2 avril de la relégation. Tout s’est joué salle Méret au bout du suspense. Samedi, Drancy 1 perdait 2-0 contre les voisins de Villepinte tandis que Drancy 3 continuait sa ‘remontada’ en gagnant tout juste 3-2 contre Ecouen. Le président Manuel Casas marquait un point décisif tout comme Annie Barakoff, la trésorière !

Le dimanche, Drancy 1 devait gagner, mais son sort, même en cas de victoire, n’était pas tout à fait en ses mains. Tout dépendrait du départage. Les parties commençaient à 10h… et l’un des coéquipiers n’était pas sur place : « J’avais mis mon réveil à l’heure, mais je me suis rendormi, c’est nul » a témoigné a posteriori Simon. A 9h52, il attendait encore son RER à Antony. Panique du capitaine Étienne. Mais Simon est un joueur précis, calme et il avait confiance. Arrivé au RER Le Bourget, il a couru 1,4 km sans toutefois battre le record de Jesse Owens ou Usain Bolt sur la distance, mais pour sûr, aucun de ses coéquipiers n’aurait pu l’égaler ce jour-là.

Sa motivation a été telle qu’il arriva 2 min avant le forfait, soit à 10h58 ! Le reste du match suit le même canevas. La victoire 3-1 contre Châlons-en-Champagne (un match de dernière ronde gagné par Drancy comme l’an passé en Nationale 1) fut très âpre et sauva Drancy d’un seul point de départage… au détriment de Châlons-en-Champagne. A noter la victoire de l’ex-président Daniel Buchy, décisive elle aussi.

Quatre équipes étaient ex æquo à 18 points, toutes candidates pour deux places à descente. Le Cavalier Bleu y a échappé, se cabrant avec brio, finalement 9e au classement final.

La Nationale avait entamé une saison terrible : 4 défaites avec encore 5 matches à jouer. Le match joué contre Senlis avec son score de 6-0 cimenta l’équipe pour une remontée jugée quasi impossible car Drancy 3 devait affronter de gros calibres comme Noisiel ou Montreuil. Ces deux équipes s’agenouillèrent respectivement 3-1 et 5-3. Le 3-2 contre Écouen n’était pas un poisson d’avril, l’arrivée de Dylan McClain, habituellement joueur de N1, fut d’une grande aide pour « décaler » les échiquiers. L’adjoint au sport Jean-Claude Millard joua le premier coup des deux équipes tandis que François Zangrilly, adjoint à l’urbanisme passait en famille avec son fils David, ex-membre du Cavalier Bleu et le futur champion, son petit-fils:). Le lendemain, l’équipe devait absolument gagner contre Rybeja Paris qui jouait de son côté la descente. La motivation était optimale et le score fut sans appel : 7-0 !
4 matches perdus à la suite, 5 matches gagnés à la suite et Le Cavalier Bleu termine… à la 5e place de la N3 avec deux défaites et deux victoires contre les quatre premiers.

Mar
15
Nationale 2 : possible montée

Le suspense ira jusqu’au bout pour la deuxième équipe qui évolue en Nationale 2. Après avoir raté son week-end ans « l’enfer du Nord » contre Arras (match nul 3-3) et Lille (défaite 4-3, résultats détaillés ici), il ne reste que deux rondes.

Il faudra aller battre la compacte équipe de Neuville-en-Ferrain emmenée par le frère du grand-maître Jean-Marc Degraeve avec qui nous sommes ex æquo puis battre les premiers du groupe, Tremblay-en-France. Tremblay a peu tremblé depuis le début de la saison, mais s’est essoufflé ces derniers matches en n’envoyant plus du tout de gros titrés.

Notre équipe a eu des problèmes de disponibilité de joueurs. Moralité : il faudra gagner Neuville samedi 2 avril chez eux puis Tremblay chez eux le lendemain. Sacré défi!

Si d’aventure Le Cavalier Bleu montait et que l’équipe du Top 12 ne descende pas, nous aurions pour la prochaine saison une équipe en Top 12 et une autre en Nationale 1.
Si l’équipe en Top 12 venait à descendre, tous les efforts de la N2 auraient été vains car le règlement interdit deux équipes en Nationale 1.

De son côté, la Nationale 3, à l’issue de la 5e ronde (sur 9) était bonne dernière. Mais en gagnant ses deux matches (5-1 contre Louviers et 4-1 contre Enghien), elle est 4-5e et ne peut mathématiquement plus descendre (même si elle perdait ses deux derniers matches), du fait que les candidats à la descente vont partiellement jouer entre eux dans les deux dernières rondes. Ouf !

En Top 12, N1, N2, N3, les 3 derniers du classement général passent en division inférieure la saison suivante.

Nationale_2

Déc
10
Nationale II : Drancy fait la tête et la fête

L’équipe de Nationale II vire seule en tête après trois matches et trois victoires. Il reste 7 matches et le chemin est encore long avant une place sur le podium car les fortes équipes de ce groupe « enfer du Nord », nous attendent.

Il reste aussi le derby de la dernière ronde avec les prétendants à la montée : Tremblay-en-France a pour l’instant une armada de titrés et a lâché un match nul sans eux. Seront-ils tous là en fin de saison, là est toute la question.

La victoire de justesse contre le Canal-St-Martin en première ronde a soudé le moral de l’équipe… et semble avoir détruit celui des « Canalistes » pourtant plus forts sur le papier. Camille Peyre a remplacé Annie Barakoff lors des deux derniers matches gagnés 5-1 contre Fourmies et Écouen.

Elle signe son retour après une bonne année d’absence où ses activités l’ont amenée à l’étranger.2015_12_Peyre_web
La Nationale III semble avoir trop ripaillé dans son match en déplacement contre Le Fresne-Conches, une équipe de l’Eure. Malgré un forfait au 8 pour cause de maladie, nos adversaires ont marqué trois victoires et le match se solde par un nul 3-3 « à la Coluche » :

Stan au 2 était gagnant, il perd. Jean-Pierre au 5 pouvait prendre une pièce nette, mais il cafouille et fait nulle. Et Annie gâche une position supérieure et perd. Au moins nous n’avons pas perdu et l’adage « Qui conduit ne peut faire de mal à autrui » a été respecté ! Les conducteurs Annie et Stan ont en effet tous deux perdu.

Les critériums As et Roi ont fait le plein : les As ont disposé sans discuter des As d’Issy avec un solide 2-0 tandis que les Rois gagnaient 4-0 contre les Rois de Tour Blanche, un score aussi sévère que surprenant. David Ohanov (1913 en début de saison) a marqué un point important au 2e échiquier dans son style dynamique et entreprenant contre Ryan, 2064 Elo en début de saison.

Les Cavalier C ont perdu 3-0 contre Livry-Gargan, seul Yvon de Muylder a tiré sa nulle. Ce fut la seule défaite du jour au club, toutes nos équipes recevaient.

Les jeunes ont en effet arraché un match nul. Hasnaa NABET s’est une fois de plus distinguée en gagnant sa partie ainsi que le jeune Tylan TIEO qui a gagné ses deux parties à 1 point. Résultat 4-4 contre une jeune équipe de Livry-Gargan qui a raté le coche.

Sauts d’obstace en 140 caractères avec le Cavalier Bleu sur twitter

Oct
5
Victoire en N II, défaite en N III

Le championnat de France par équipes de 8 a débuté le 4 octobre en Nationale II et III pour des dizaines d’équipes dont Le Cavalier Bleu.

La Nationale II a gagné contre le Canal Saint Martin-Paris qui n’avait, comme nous, pas aligné sa plus forte équipe.
Le « revenant » Tony Delabre (7 Blancs) a créé la surprise en gagnant une partie en 16 coups. Ce point précieux et spectaculaire a été salué par tous dans la salle.

Delabre (2033) – Lemerle, A (2046)
1.e4 d6 2.Nc3 c5 3.g3 Nc6 4.Fg2 g6 5.d3 Fg7 6.Fe3 Cd4 7.Dd2 Da5 8.f4
Tb8 9.Cf3 b5 10.O-O b4 11.Cd1 Da4 12.Fxd4 cxd4 13.e5 dxe5 14.fxe5 Fb7 15.Df4 Fxf3 16.e6 1-0

N2_Nord_Drancy_CSM

Annie Barakoff (8N) a fini par gagner une partie très mouvementée. Dans la suite du match, et dans une position totalement gagnante, Cyril Guillon (4N), a proposé la nulle qui fut acceptée. Avec 4 victoires au compteur et cette nulle acceptée, le match était donc gagné car nous avions deux défaites et une dernière partie en cours mal engagée. Score final 4-3. Bravo à l’équipe car au complet, le CSM va sûrement faire mal cette saison…

Nationale II, résultats échiquier par échiquier

La Nationale III se déplaçait également, mais à Dieppe. Dès le PV du match présenté quinze minutes avant le début des hostilités dans le superbe salon de l’hôtel Mercure face à la mer, le match était pratiquement perdu : la différence Elo échiquier par échiquier était trop grande.

Avec l’entraîneur grand maître allemand Haub et la maître FIDE féminine russe Belenkaya sur les deux premiers, Dieppe avait plutôt un profil de Nationale II. Toutefois, pendant longtemps, la physionomie de la rencontre ne fut pas si évidente.
Mais l’expérience et la confiance firent la différence sur au moins 3 échiquiers à l’image de la dernière partie : Jean-Pierre Vasseur rate une attaque de mat et finit par perdre. Le score final sans appel 5-1 (victoire de David Ohanov) reflète le dynamisme de Dieppe, appelé à remonter en Nationale II.

Résultats par échiquier

Jan
11
Résultats compétitions par équipe

Nationale II : encore une courte défaite
Le match était à notre portée contre Franconville. Une fois de plus, nous perdons d’un point 3 à 2. Le score de 2-1 sur les cinq premiers échiquiers en notre faveur, ne suffira pas : tout s’est joué sur les deux derniers échiquiers où nous perdons malgré des positions favorables. « On fera mieux la prochaine fois » comme ont dit…
Classement

Nationale III : encore un nul miracle
Encore un match nul, encore un miracle, mais cette fois, nous étions bien huit au rendez-vous. Accueillis par Lutèce-Échecs, en plein cœur de Paris, le match allait tourner en notre faveur, mais une position avec attaque de mat s’est complètement retournée.

Au 7, une qualité gagnée dès l’ouverture s’est convertie par une nulle… Pourtant, devant les points étaient tombés avec la victoire de Stan Grigoriou et de Daniel Buchy.
Ce seront les seules victoires pour Drancy. Au 1, la nulle dans une finale de dames dynamique est conclue et un sauvetage incroyable de Gérard Desportes avec une pièce de moins (T + 2F contre T + F +pions sur la même aile) nous assure un match nul 2-2.

Ce ne sera pas la seule surprise du jour puisque le leader Cergy-Pontoise s’incline contre Sceaux, ce qui nous permet de les rattraper à la première place en attendant le match en retard du Club 608 qui devrait, s’il gagne, prendre la tête.
Classement

Critérium As : défaite 0-2 contre le JÉEN
Comment prononcer JÉEN (Jeu d’Échecs à l’École Normale) ? La réponse est venue sur l’échiquier : géant. Drancy a été balayé 2-0. Slava Podznjakov au premier échiquier inverse deux coups dans l’ouverture et ne peut rien : il subit une attaque de mat. Christophe Bouton ne passe pas le cap de l’ouverture non plus et meurt à petit feu en finale.
Détenteur de la Coupe Critérium As depuis deux saisons, Le Cavalier Bleu de Drancy ne la remportera pas cette année.
Classement

Nationale 5 Jeunes : victoire 8-0 sans gloire
Déception chez les jeunes malgré une victoire… 8-0. Noisy-le-Grand non seulement ne s’est pas présenté mais en plus n’a pas prévenu. Restent deux matches.
Classement

Jan
1
Bonne année à tous… et programme chargé

Cavalier_BleuLe Cavalier Bleu présente à tous ses joueurs, aux joueurs d’échecs… et à tous les autres ses meilleurs vœux pour l’année 2015.

Le club démarre l’année en fanfare avec une compétition par équipe chaque fin de semaine en janvier !
Bonne chance et bonnes parties à tous !

04/1 au club : Drancy–Paris JEEN (Critérium As) et Drancy–Noisy-le-Grand (Nationale 5 Jeunes)
11/1 Drancy-Franconville (Nationale 2) et Paris-Lutèce–Drancy (Nationale 3)
18/1 au club : 3e tour de Coupe de France, Drancy–Paris SCPO
25/1 à Sèvres : Petit Roque-Drancy (Critérium Roi) et Livry–Gargan-Drancy (Critérium Cavalier)
25/1 au club : stage du maître FIDE Fabrice Moracchini (gratuit pour les membres, ouvert aux extérieurs ; 30 € pour les 5 heures).
31/1 Hénin Beaumont-Drancy (Nationale 2)
01/2 Drancy-Tour Blanche (Nationale 2) et Cergy Pontoise-Drancy (Nationale 3)

Déc
21
Nationale III : 3-3 miracle avec un forfait !

Journée noire pour Drancy. Encore un joueur forfait sans prévenir… Cette fois, ne le voyant pas venir au rendez-vous, il fut décidé de décaler l’équipe pour ne pas être puni par le « -1 administratif ». Concrètement, le 8e échiquier équivaut à une perte pour Drancy… avec un joueur fantôme. Voilà pour les bizarreries des règlements et des pannes de téléphone des joueurs.

La Nationale III est divisée en 18 groupes cette saison. Drancy joue dans le groupe 12 et joue 9 matches. Après deux matches gagnés 6-1 et 5-1, nous affrontions le club parisien 608, très homogène. Nous étions légèrement favoris sans notre forfait.
Avec le forfait, cela changea complètement le plan de bataille au sens où les joueurs, à partir du 5e échiquier, « remontaient » à l’échiquier supérieur.

Ils jouaient donc plus forts, et il fallu autant que faire se peut qu’ils conservassent leur couleur prévue. La pression fut mise au 1 et 2. Après 4 heures de jeu, le point ne faisait plus de doute au 1 grâce au pion gagné très tôt dans l’ouverture. Au 2, la nulle fut acquise sur un coup de chance grâce à une gaffe au 40e coup. Avec un peu de chance, Drancy ramenait donc deux points, ce qui ajoutait de la tension dans le match : nous avions la défaite par forfait au 8, une perte certaine au 7 et une autre plus lointaine au 4.

Virtuellement, nous étions menés et même perdants à cause de notre défaite fantôme au 8  !
Notre joueur-arbitre Jean-Pierre Vasseur semblait mettre la pression. Mais avec un superbe sacrifice de dame, son adversaire aurait pu nous anéantir. Au lieu de cela, la partie se retourna complètement et son adversaire donna sa dame sans compensation.

L’avant-dernier à terminer, Stan GRIGORIOU, gâcha une position supérieure, se retrouva dans une finale perdante avec T+F+C contre la D de TRAN et ses mille pions. Il fallut un miracle, une bonne coordination des trois pièces pour que Stan tire enfin sa nulle.

Rémi SAID avec les noirs, aurait dû perdre en 20 coups sur un piège d’ouverture connue. Par magie, il survécut, fut le dernier à terminer et eut même de sérieuses chances de gain à un moment.

Résultat final : un miraculeux 3-3 avec un 3-2 sur l’échiquier en notre faveur.
Le forfait ne nous coûte pas la défaite, mais il a sérieusement perturbé tous les joueurs dans l’approche globale du match.
Cergy Pontoise, le favori, prend la tête du groupe à l’issue de cette 3e ronde.

mazet_larchevêque

Julien MAZET (à g. au 1) – François Larchevêque : le pion gagné dans l’ouverture assurera le point pour Drancy dans la finale de tours.

Grigoriou_Stan

Stan GRIGOURIOU (au 3) sauve avec T+F+C une finale désespérée contre la dame de Philippe TRAN

Nov
18
Scores historiques : Drancy, le club des 5

Après les scores de la N1, N2, N3, les membres du Cavalier Bleu de Drancy, appartiennent au Club des Cinq (The Famous Five). Le 16/11, la Nationale 1, 2 et 3 recevaient. Dans chaque équipe, 5 coéquipiers sur 8 ont gagné une partie !  Ces scores simultanés sont historiques.

Conséquence ? Après 3 rondes, la Nationale 1 prend la tête de son groupe, et plus historique encore, la Nationale 3 !

La N2 avait besoin d’une victoire pour recoller au milieu de tableau qui est sa place théorique… ce qu’elle fit avec métier en marquant 5 victoires, 2 défaites, une nulle.

Cliquer sur la rencontre pour avoir le résultat détaillé échiquier par échiquier.

N1 : D- Gd Quevilly 5-1
Le match a été contrôlé de bout en bout avec des points construits. Le point accordé est heureux : Hayk Mirimanian est tombé au temps en jouant au 32e coup dans une position où il a sciemment négligé un sacrifice de tour qui menait à une nulle forcée. Quelle tristesse pour ce jeune en pleine ascension ! Au moins, il a été consolé par son capitaine Todor TODOROV (photo).

TodorovN2 : D- Issy 3 : 5-2
Le redoutable vétéran isséen Jacques Démarre l’a emporté dans une passe tactique au 1 contre Dylan McClain alors que le 2-3 nous procuraient un avantage durable. Nous subissions au 4.
Résultat logique : 2-2 sur les 4 premiers.
La différence s’est faite au métier avec nos « digues » : 3 victoires au 5-6-7, nulle solide d’Annie Barakoff au 8. Le premier à marquer a été notre nouvelle recrue, Étienne Roumegous (photo).
Roumegous_etienne1
N3 : D-Rybeja Paris : 5-1
Vincent Bouchaud avait été envoyé de N2 en N3 au 1. Il n’a pu résister à la pression du compatriote de Licayan au 2 qu’il fallait bloquer. C’était le job, avec les noirs, de Jean-Christophe Martine (photo).
Simon Lepot le canonnier, a marqué son point de belle manière au 3. Vincent Titli a neutralisé son adversaire au 4. 1-1 sur les 4 premiers. Derrière, à l’instar de la N2, le métier et aussi l’énergie ont parlé : 4 victoires !
Martine_JC
Prochaines rencontres :  13/12 à Dieppe (N2) ; 14/12 : N2 + N3 à Drancy et N1 à La Membrolle sur Choisille. Pour encore un club des 5 ?

  ( ) -   ( )
  ( )

Download games
ChessTempo PGN Viewer

Oct
22
Nationale I, II et III : c’est parti !

Nationale 1 : deux victoires
189 coups ! C’est ce qu’a joué en deux parties notre GMI Jean-Luc Chabanon dans les deux premières rondes des Interclubs de Nationale 1 les 11 et 12 octobre à Grand Quevilly (banlieue de Rouen).

n1r1

A l’image de l’équipe, il est allé au bout de ses forces.
Drancy 1 affrontait deux équipes à sa portée. Cherbourg Octeville (6-0) et Agneauxx-St-Lô (5-2). Les larges scores ne reflètent pas la tension des matches et les points qui auraient pu être marqués par nos adversaires.

Notre nouvelle recrue, Marina Roumegous a gagné ses deux parties.

n1r2

Les résultats du groupe

Nationale 2 : Défaite 3-2 à Fourmies
La première ronde est souvent celle où l’équipe prend ses marques et donne le ‘la’ à ses concurrentes. Tout s’est mal enchaîné dans ce match pourtant emmené par Dylan McClain dont la chronique au New York Times venait juste d’être supprimée.

Trop de positions avantageuses ont été gâchées et  le score serré montre une défaillance collective qui s’est jouée à peu malgré notre supériorité au Elo sur nombre d’échiquiers.
L’accueil fut chaleureux et nos adversaires ont pris toutes leurs chances. Bravo à eux !
Quatre nouveaux jouaient dans l’équipe : Gérard Hagège revient à Drancy après plus de 15 ans de non compétition et a fait nulle ! Bienvenue à Vincent Bouchaud, Cyril Guillon et Étienne Roumegous.

Résultats du groupe de Nationale II

Nationale 3 : Victoire 6-1 contre Tour Blanche 3
Sans savoir quel ‘tour’ Tour Blanche et son large effectif nous réservait, nous avons mis une grosse équipe. Le score ne représente toutefois par l’incertitude au bout de 3 h de jeu sur les échiquiers. Las ! En 15 min, quatre points sont tombés, ce qui assurait pratiquement la victoire du match. Un bon départ pour une équipe renforcée cette année.

Résultats des matches de Nationale 3